Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 L'actualité culturelle – L'hebdo des toulousains

Consultez les articles de la rubrique Culture de l'hebdo des toulousains. Disponible en presse le vendredi

BLAISE MATUIDI, L’ENFANT DU QUARTIER DES ARÈNES DE TOULOUSE

Si c’est bien en région parisienne qu’il a signé sa première licence de footballeur, le champion du monde Blaise Matuidi est né dans la ville rose. C’est en effet dans le sud-ouest que ses parents atterrissent après avoir quitté la Belgique. D’abord dans l’Aveyron, à Saint-Affrique, où son père trouve du travail. Puis rapidement, la famille part pour Toulouse, où Blaise Matuidi a vu le jour, le 9 avril 1987.

C’est dans le quartier des Arènes que Blaise a grandi  et c’est sans surprise, au contact des gamins de ce même quartier qu’ il a développé un accent toulousain typique.Quand en 1992, sa famille déménage cette fois pour Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne), il ne tarde pas à se faire chambrer à l’école : « Je ne disais pas « du pain » mais « du paingue » ! » Et ça faisait beaucoup rire ses nouveaux petits camarades.

S’il a perdu son accent chantant avec les années, Blaise Matuidi garde deux marques de son enfance. D’abord, un amour inconditionnel pour le football, né sur la dalle en béton de sa cité toulousaine ; mais aussi une marque de brûlure causée par un fer à repasser malencontreusement appliqué sur son ventre par une de ses sœurs. Blaise Matuidi a donc, quelque part, du Toulousain dans la peau !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :